Tendance Future26/01/2022

Tous les jours en milieu de matinée

L’analyse graphique horaire du Future CAC40.
DERNIÈRE ÉDITION


CAC 40 : Données journalières.

Le CAC 40 fut encore agité avec même la tentation de s’enfoncer en deçà des 6800 points. Finalement, il démontra sa capacité à une certaine résilience et s’offrit ainsi une hausse de 0.74%. Cependant, la barre des 6900 points lui apparaissait encore infranchissable dans un contexte général toujours aussi frileux et surtout peu serein tant les bruits de bottes  se voulaient assourdissants.

Ce matin, on veut se raccrocher à plusieurs idées simples. La Russie et son président Poutine ne se lanceront pas dans une invasion massive et d’envergure de l’Ukraine. Les américains ne revêtiront pas les habits du gendarme du Monde. Ceux-ci sont devenus poussiéreux ! Enfin, les résultats d’entreprises sont bons hors exceptions. Voilà de quoi se consoler !


S&P 500 : Données journalières.

Le S&P 500 s’est lancé dans un jeu de mèches ! En effet, les deux dernières séances sont révélatrices de la très forte volatilité du moment. Hier, les acheteurs ont été empêchés mais les vendeurs n’ont pas connu un meilleur sort. Certes la baisse l’a emportée mais en préservant le support des 4350 points avec des extrêmes rejetés. La FED va certainement être dans l’obligation de tenir compte de la nervosité ambiante. En effet, les citoyens américains sont sensibles à l’évolution de leur portefeuille et cela peut avoir un impact sur leur moral. Or, il convient pour eux de consommer car la croissance en dépend. L’équilibre est difficile à tenir !

Cet après-midi, il faudra surveiller les ventes de logements neufs et divers résultats d’entreprises. Néanmoins, l’événement d’importance viendra de l’issue de la réunion de la FED et de la conférence de presse de Jérôme Powell. Un discours intelligemment mesuré et surtout rassurant ne nous étonnerait pas ! Pour le moment, les futures sont très positifs.



Future CAC 40 : Données horaires.

Le Future CAC 40 avait la veille bénéficié du spectaculaire rebond des marchés américains. Cela lui avait permis de toucher la barre toute symbolique des 6900 points. Néanmoins, hier, il s’en est éloigné et n’est pas parvenu à s’en rapprocher tel un cheval qui craint le caractère électrique de la clôture. Retour à un certain calme mais refus concomitant de verser dans un enthousiasme excessif. Paradoxalement et contrairement aux homologues américains, le future CAC 40 fut moins sujet à la volatilité.

Ce matin, l’optimisme revient en force ! Les 6900 points sont débordés de manière franche et les opérateurs se lancent dans une chasse aux bonnes affaires oubliant les tensions géopolitiques ou les ravages redoutés de l’inflation. Un turbo call CAC 40 est le bienvenu dans ces conditions. Néanmoins, la résistance des 6990 points viendra rappeler que la décision de la FED peut surprendre et qu’il faut conserver une « marge de méfiance ». Optimisme raisonnable ou le refus de l’oxymore…

Bertrand RICHARD

Mercredi 26 janvier 2022

 

 

Merci de patienter…