L'Automobile du futur v4.0

 

La course pour le futur des réseaux de transport urbain



Si on vous demandait votre vision de l'avenir et de sortir des sentiers battus, vous feriez probablement deux choses. Premièrement, lister les éléments qui resteront constants au fil du temps, et ensuite réfléchir à ceux qui vont changer. Il est raisonnable de penser que nous allons toujours habiter sur terre et non pas vivre sous l'eau ou que nous porterons toujours des vêtements et non une tenue projetée sur notre corps à partir de notre téléphone. A l'inverse, de nombreuses évolutions peuvent être envisagées pour l'avenir. 

 

C’est de cette façon que les auteurs de films futuristes réfléchissent, et leur vision de notre monde il y a 50 ans était très différente de ce que nous vivons aujourd’hui. Qu'il s'agisse d'une machine qui numérise vos molécules pour vous téléporter, ou d'un vaisseau spatial comme véhicule quotidien, les réalisateurs d'Hollywood ne manquent pas d’imagination pour décrire l’évolution de notre mode de vie à travers les décennies.

En ce qui concerne les secteurs sujets à des changements majeurs, le secteur automobile en est un très intéressant car il pose la question de la pollution, des embouteillages et de l’organisation de nos villes. Même si nous ne sommes peut-être pas encore prêts à utiliser des taxis volants, il semble que la réalité puisse enfin rattraper la fiction. Une poignée d'entreprises recherchent divers services RoboTaxi de niveau 4 (voiture autonome où les humains ne sont que des passagers) pour construire des réseaux de covoiturage urbains dans les trois prochaines années. Celles-ci sont planifiées pour les villes et les banlieues environnantes et la course au lancement et à la commercialisation de ces RoboTaxi consiste essentiellement à créer un puissant effet de réseau. Cet effet de réseau est déterminé par qui peut introduire et adapter des flottes de RoboTaxi sûres, fiables, rapides et à faible coût.

Mais nous pouvons aller encore plus loin. Vers 2020-2021, nous nous attendons à voir de plus en plus de système de pilotage automatique sur les voitures, offerts de la même manière que les options de sécurité avancées. Au milieu des années 2020, une expansion de nombre de véhicules automatiques est prévue. Il sera alors possible de créer un grand réseau de covoiturage. Les abonnés à ce réseau paieront les frais correspondant à l’utilisation de la voiture, ainsi qu’à l’assurance et la maintenance. En plus des fonctions de sécurité supplémentaires sur cette voiture, celle-ci sera mobilisable à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit et l’utilisateur pourra également choisir la taille de la voiture en fonction de nombre de passagers. Il peut également décider de tirer parti de la plate-forme réseau pour partager son abonnement et permettre à sa voiture de générer des revenus lorsqu'elle n'est pas utilisée.

En fin de compte, nous voyons qu’une fois qu’un réseau est mis en place, il est possible d’y ajouter  de nouvelles formes de mobilité - telles que des «voitures volantes» sur certaines routes. Nous estimons que le marché potentiel des RoboTaxi urbains dans les bassins à forte densité de population aux États-Unis pourrait à lui seul dépasser 350 milliards USD - avec des marges élevées pour les leaders du réseau - générant une création de valeur de près de 1 milliard de dollars. Nous pensons également que le marché des fournisseurs en systèmes avancés d’aide à la conduite s’élèvera à plus de 100 milliards de dollars d’ici 2030 par rapport aux 5 à 6 milliards de dollars actuels et que la courbe d’adoption après 2021 pour les véhicules autonomes sera plus forte que prévue.

 

                                                                                                                                                            

Risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance. En raison de leur effet de levier à la hausse comme à la baisse, ce qui peut être favorable ou défavorable à l’investisseur, les produits CitiFirst peuvent connaître de grandes variations, voire perdre tout ou partie de leur valeur notamment en raison d'une perte de valeur temps des Warrants, de désactivation des Turbos ou de franchissement de la Borne Basse des Certificats Bonus Cappés. Sur les Turbos Infinis et Infinis BEST l’ajustement  du prix d'exercice et de la barrière désactivante accroit le risque de perte partielle ou totale en capital. Les Turbos sur actions US, devises et matières premières ont des horaires/jours de désactivation spécifiques figurant sur le site fr.citifirst.comLes produits CitiFirst s’adressent uniquement à des investisseurs avertis disposant de connaissances suffisantes des spécificités de ces produits. Les investisseurs sont invités à prendre connaissance des facteurs de risques énoncés dans les prospectus de base afin d’établir si le produit correspond à leurs besoins et à leurs moyens. Le Prospectus de Base Warrants et le Prospectus de Base Certificats de Citigroup Global Markets Europe AG ont été visés par la BaFin le (régulateur financier allemand) respectivement le 25/06/2018 et le 19/10/2018 et ont fait l'objet d'un certificat d'approbation par la BaFin à destination de l'AMF. Les Conditions Définitives de l'Offre sont disponibles gratuitement sur le site fr.citifirst.com et sur le site www.info-financiere.fr. 

                                                              

Accès rapide au site Citi GPS (en anglais)

 Citi GPS

Car of the future

                                                               

Accès rapide à la gamme de produits Citi sur le secteur automobile

 

Risque de perte en capital en cours de vie et à l’échéance

 

 

Merci de patienter…